Qui a changé le shabat pour le dimanche ?

Ia‘acob (James), serviteur d’Elohîm et de l’Adôn Yeshua, le machia’h, aux douze tribus, celles de la diaspora, shalom.

Jacques 1:1

Avant de regarder cette vidéo, posez-vous la question : pourquoi Dieu l’Eternel a-t-il mis dans les 10 commandements ce 4ème “souviens-toi du jour du shabat pour le sanctifier” ? Parle-t-il d’un jour au choix dans la semaine ?

Certains sujets sensibles nous amène à une réflexion : devons-nous obéir à Dieu ou aux hommes, à la religion ou à la Bible ?

Que l’Esprit de Yehovah nous éclaire à non pas écouter des hommes mais vraiment à savoir ce que Dieu veut pour nous. Si nous ne comprenons pas maintenant pourquoi Dieu veut un jour de repos pour nous, nos familles, nos couples, nos enfants, ce n’est pas grave, nous devons lui obéir, c’est tout !
Nous comprendrons plus tard.

Une image vaut 1000 mots parait-il. L’image suivante montre toutes les langues qui utilisent le mot “shabat” pour désigner le samedi. Il n’y a aucun doute historique que le shabat = samedi est le 7ème jour de la semaine.

En allemand, langue proche de chez nous, le mercredi se dit “mittwoch” soit Mitte = milieu et Woche = semaine. Si le mercredi est le milieu de la semaine alors la semaine commence le dimanche, cela indique encore une fois que le samedi est le 7ème jour.

Dimanche – lundi – mardi – = MERCREDI =- jeudi – vendredi – samedi

4 réflexions au sujet de « Qui a changé le shabat pour le dimanche ? »

  1. Bonjour, clairement et sans thèse excessive, pourquoi le shabbat ne fut pas imposé aux non juifs de l’église ( Actes 15), et pourquoi Paul cita le dimanche comme jour de collecte, puisque selon vous on se repose et se réunit le samedi?

    1. Shalom,
      Sans thèse excessive. Le shabat est présenté aux non juifs pour aller écouter la Parole dans Actes 15:21.
      N’oublions pas qu’à l’époque il n’y a pas de bible imprimée et que le seul moyen de l’entendre est d’aller là ou elle est.
      De plus pourquoi citer le dimanche comme jour de culte puisque cette institution ne sera choisie par l’église catholique 3 siècles plus tard.
      Pour la collecte rien de plus simple, il est interdit de “jouer” avec l’argent le shabat, c’est un jour ou l’on n’a pas à penser aux biens matériels.

      Actes 20:7 parle d’une réunion le premier jour de la semaine, mais c’était un jour travaillé comme en Israël aujourd’hui. Le texte grec montre que le premier jour de la semaine démarre la veille au soir ce qui coïncide avec l’idée même de la Torah. Ils ne font en aucun cas la sainte cène mais mange ensemble après le shabat comme c’est la coutume encore aujourd’hui (pas une obligation). “Rompre le pain” a un synonyme en français qui est “casser la croute” 🙂

      1 Corinthiens 16:2 si vous lisez le grec ou avez une concordance Strong, vous verrez que “premier jour de la semaine” est sabbaton soit il faut lire : à partir du shabat que chacun mette à part…
      Rien à voir avec “Que chacun de vous, le premier jour de la semaine mette à part…”

      J’espère que cette thèse n’est pas trop excessive, il n’y a pas plus simple je pense.
      Soyez bénis cher frère.
      James

      1. Je vous remercie pour votre réponse afin de comprendre votre point de vue.

        Pour 1 Cor 16:2, en consultant la traduction biblique Chouraqui ( ultra littérale), nous pouvons cependant constater que sa traduction se rapproche plus des traductions classiques que la vôtre, ainsi que les églises grecques orthodoxes qui ne le comprennent pas comme vous non plus, bien que maîtrisant également le grec ancien.

        Si à l’occasion vous avez l’occasion de jeter un coup d’oeil à un enseignement de feu Jean marc thobois, il fut pasteur d’une assemblée messianique par le passé.

        Cependant, j’apprécie votre réponse courtoise et je vous salue respectueusement.

        1. J’ai connu Jean-Marc Thobois personnellement. Cela ne change pas mon avis sur le shabat et les fêtes de l’Eternel.
          Chouraqui (Bible que j’utilise tous les jours) a toujours dit qu’il traduisait avec un respect des traditions juives et chrétiennes et du coup en arrive à faire des contresens par rapport à la Torah elle-même.
          Cela se vérifie très facilement.
          Nous savons très bien historiquement parlant, en lisant les écrits de Flavius Joseph par exemple entre autres, que les premiers chrétiens “non juifs” pratiquaient le shabat.
          Le 4ème commandement parle bien du jour du repos le 7ème de la semaine, pas le 1er, pas le 3ème, pas le 6ème…
          Chacun est libre de faire ce qu’il veut, il y a 15 ans en arrière, j’avais le même avis que le votre. Avec le temps les convictions d’antan s’effritent ou se raffermissent… C’est la vie !
          Je répondrai toujours respectueusement, nous ne sommes pas ennemis, mais frères si je ne me trompe.
          Un grand shalom fraternel du coup.
          James

Répondre à James Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *