Archéologie : preuves de l’existence des hébreux en Egypte

 

Vidéo d’Eddy de la chaîne Youtube Theonoptie

Les vidéos ont un ordre bien précis dans le temps, mais je vous recommande celui-ci pour bien comprendre le raisonnement :

 

Seconde vidéo similaire de Joseph Davidovits 

Extrait du Wikipédia de Joseph Davidovits :
"Dans trois de ses ouvrages, Joseph Davidovits affirme que les événements relatés par la Bible au sujet du passage des Hébreux en Égypte puis de leur fuite en Canaan ont une base historique : à l'origine du peuple hébreu, on trouverait les membres du clan sémitique d'Aménophis Fils de Hapou originaire de Mittani et venu en Égypte avec les siens ; le roi Amenhotep III lui aurait confié d'immenses pouvoirs ; Davidovits pense que le Patriarche Joseph, n’était autre qu’Aménophis Fils de Hapou le plus éminent scribe et savant de l’Égypte, grand chancelier et constructeur du pharaon. Celui-ci serait à l'origine d'une tradition spirituelle spécifique centrée autour de son Temple mémorial. De ce groupe familial d'Aménophis Fils de Hapou, seraient issus les animateurs du mouvement religieux qui chercha à imposer, avec le pharaon Akhénaton, le monothéisme en Égypte. Après la mort de ce roi, les partisans du monothéisme furent opprimés, puis chassés d’Égypte en deux vagues : certains furent d'abord exilés dans la zone frontière de Judée-Samarie où un membre de la famille de Joseph exerçait les fonctions de gouverneur, dans la ville qui deviendra Jérusalem ; puis lors d’une seconde vague, les descendants des artisans qui avaient bâti la capitale du monothéisme, El Amarna, appelés les Hebrers, et des descendants du groupe familial de Joseph-Aménophis, rejoignirent leurs cousins déjà établis en Canaan. La Bible évoquerait ces événements : le fait qu'elle ne décrive pas la période allant de l’arrivée de Joseph à l’exil des Hébreux, ce qui obligerait à développer collaboration avec les autorités religieuses et politiques égyptiennes, serait volontaire et plaiderait selon lui dans le sens de sa thèse. Joseph Davidovits met en avant et lie entre eux une série de faits attestés allant dans le sens de sa thèse : les points communs entre les vies de Joseph Fils de Jacob et d'Aménophis de Hapou ; les points communs entre la tradition religieuse des Hébreux et celle issue du clan d'Aménophis Fils de Hapou ; les transferts d’Égypte en Canaan de populations et de technologie liées au clan d'Aménophis."

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*